Jérémy Narby

  • « La première fois qu'un homme ashaninca m'a dit que les propriétés médicinales des plantes s'apprenaient en absorbant une mixture hallucinogène, j'ai cru qu'il s'agissait d'une plaisanterie. » Un anthropologue étudiant l'écologie d'un peuple indigène de l'Amazonie péruvienne se trouve confronté à une énigme : les Indiens, dont les connaissances botaniques sont admirées par les scientifiques, lui expliquent invariablement que leur savoir provient des hallucinations induites par certaines plantes.

    Dans une enquête qui s'étale sur dix ans, de la forêt amazonienne aux bibliothèques d'Europe, il réunit suffisamment d'indices pour être convaincu que la réponse à l'énigme se trouve dans l'ADN. Son hypothèse ouvre de nouvelles perspectives sur la biologie, le savoir des peuples indigènes, l'anthropologie et les limites du rationalisme.

    Ce livre, déjà traduit en onze langues et vendu à près de 50'000 exemplaires, n'a cessé depuis sa parution d'intriguer le monde scientifique.

  • De minuscules êtres unicellulaires savent résoudre des labyrinthes complexes ; des abeilles dont le cerveau a la taille d'une tête d'épingle sont capables de s'échanger des concepts abstraits ; certaines plantes comme les cuscutes* peuvent évaluer le contenu nutritionnel de leurs victimes avant de décider de s'y installer...
    Comment nommer ces comportements ? Les humains sont-ils les seuls à posséder une « intelligence » et à savoir prendre des décisions rationnelles en toute autonomie ?
    Jeremy Narby montre que les bactéries, les plantes, les animaux et les autres formes de vie non humaines font preuve d'une étonnante disposition à faire des choix déterminant leurs actions. Il nous emmène dans un voyage extraordinaire - de la forêt amazonienne aux laboratoires hi-tech - à la rencontre de guérisseurs traditionnels et de scientifiques de pointe explorant les sciences du vivant. Il propose finalement une conception du monde où tous se retrouvent autour de la même question essentielle : quelle est la nature de nos relations avec la Nature ?

    Dix ans après sa parution, cette édition, revue et augmentée, intègre notamment une préface de Francis Hallé qui prolonge la réflexion de Jeremy Narby sur la nature de l'intelligence des plantes. Elle réintègre aussi dans le texte les multiples et longues notes qui se trouvaient en fin d'ouvrage et qui compliquaient parfois la lecture.
    * Plante parasite de certains végétaux cultivés

  • Rassemblée par deux ethnologues internationalement reconnus, la présente anthologie est la plus complète qui soit sur le chamanisme. Jeremy Narby et Francis Huxley ont en effet recueillis les textes et témoignages essentiels écrits sur ceux qu'on appelait jadis « sorciers indigènes », « ministres du diable », « magiciens »... Ces écrits, dont le premier remonte à 1535, soit à la conquête espagnole, nous offrent un aperçu unique de ces traditions longtemps persécutées qui renaissent aujourd'hui. Au fil de ces soixante-dix textes, des explorateurs inconnus côtoient Alfred Metraux, Mircea Eliade, Claude Lévi-Strauss, R. Gordon Wasson, Carlos Castaneda et bien d'autres, retraçant cinq siècles d'études sur les chamanes, leurs pratiques, leurs pouvoirs et leur vision du monde qui passionnent nos contemporains.
    />

    Ajouter au panier
    En stock
  • Cet ouvrage est double : il est écrit par deux auteurs, l'anthropologue Jeremy Narby et le chamane amazonien Rafael Chanchari Pizuri, à propos de deux plantes, le tabac et l'ayahuasca, sous deux angles différents, le savoir indigène et la science. Deux éclairages visionnaires et complémentaires sur les « plantes maîtresses ».

  • Réunis une première fois il y a dix ans pour partager leurs points de vue sur l'expérience des plantes sacrées, les trois auteurs se retrouvent aujourd'hui pour confronter leurs impressions face à l'évolution de ces pratiques. En dix ans, les connaissances sur les initiations et les états modifiés de conscience ont évolué. Les pratiques aussi. Jan Kounen, Jeremy Narby et Vincent Ravalec font le point sur les bénéfices et les risques que leur développement a pu apporter au monde occidental.Tout cela dans la bonne humeur, et avec le respect de l'approche singulière de chacun.

empty