Des Ronds Dans L'o

  • Un fils porte un regard sur la relation qu'il a avec son père ; sur cet homme dont il espère la reconnaissance ; sur lui-même, devenu père à son tour.
    Le regard d'un père est le travail le plus personnel de l'auteur, un récit où l'émotion contenue au fil des années se libère avec pudeur et sincérité.

  • Un garçon de 21 ans remet en question ses conditions de vie en Afrique subsaharienne, son éducation, son pays. C'est sur ces notes que débute ce recueil graphique de courtes histoires sensibles, entremêlant déambulations et pensées intérieures présentées sous forme de témoignages. Abordant les questions de repères, de divisions, et de pouvoir, jusqu'à tenter d'effleurer l'essence de cette terre hors du temps, cette bande dessinée vient nous rappeler comme l'on dit dans la tradition Mossi, que "C'est la terre qui est finalement propriétaire de l'homme".

  • Arnaud, jeune lyonnais, évoque son enfance, ses jeux, sa famille, les personnages qui ont créé son univers.
    Racontée avec maturité, cette balade tendre et généreuse nous ramène, petits et grands, vers la douceur de nos propres souvenirs. ambiance champêtre, sincérité, étonnements, crises de rire, tout y est, même l'odeur des confitures !

  • Suite de pensées intimes de l'auteure mises en images par Barroux sous forme de gaufriers de quatre cases sans cadre, aux couleurs vives, colorées et éclatantes exprimant le côté vivant et lumineux du quotidien : les rires, les absurdités, la profondeur, la pudeur, l'impudeur, les coquineries, la poésie. Chaque pensée se termine par un "J'aime..."

  • En plein coeur de la cité, une jeune femme écrit son amour d'adolescente pour un jeune homme à la dérive.
    A travers son récit, elle évoque le caractère initiatique de cette expérience chaotique entre drogue et amour.

    Livre de témoignage, Zeste se veut aussi une chronique sociale.
    Au travers de ses souvenirs, Céline Wagner y peint certaines facettes du quotidien de quelques jeunes des cités : le désoeuvrement, l'influence de l'environnement et des fréquentations, l'amour, la drogue, la présence policière.

    Céline Wagner nous livre par ailleurs une histoire entièrement peinte en couleur directe, où les références culturelles relatives aux maîtres de la peinture ne manquent pas.

  • Au sommet de la gloire, un auteur de bande dessinée décide de prendre un peu de recul face à l'univers ultra commercial dans lequel il évolue et part s'isoler dans un coin de Bretagne. Au cours d'un cocktail, il remarque une jeune femmme portant des lunettes de soleil, qu'il prend pour une personne snob et condescendante et dont il se moque. C'est un peu plus tard qu'il apprendra qu'en réalité, cette personne est aveugle ; elle a subi un accident et a perdu la vue.

    Ces deux personnages vont s'apprivoiser doucement, se nourrir l'un de l'autre et, faisant suite à leurs échanges, chacun prendra son envol vers une nouvelle vie épanouissante. Pas à pas est un récit très enrichissant, aux personnages attachants, permettant de plonger au coeur de la peinture du Maître Chu-Ta (1626 -1705), du cinéma japonais d'Ozu ou du Russe Tarkovski, plus ou moins présents tout au long du récit, cachés au milieu du silence... mais chut... écoutez-les plutôt !

  • Après avoir vécu des drames personnels violents au coeur de la cité dans laquelle il vit avec sa famille, Khalil, devenu adulte, se plonge dans l'écriture et la course pour s'échapper du ghetto et aller vers un monde libre.

  • Comment retrouver une voix disparue ?

    Quelques mois après la disparition tragique et inexpliquée de sa mère, Alexandre tente en vain de retrouver le son de sa voix, cette mémoire sonore et intime qui lui manque désormais. C'est par hasard qu'il va retrouver dans la voiture de la défunte un sac rempli de cassettes audio sur lesquelles une voix, un homme se confie. Cet étrange récit, mené par le dernier compagnon de sa mère va emmener Alexandre bien plus loin qu'il ne l'imaginait. Car qu'est venu faire Paul Varela, écrivain et essayiste new-yorkais, sur ce petit territoire landais, coincé entre les pins et la mer ? Que fuit-il ? Alexandre découvrira que le destin de Paul a été brisé par les attentats du 11 septembre 2001.

    C'est une véritable enquête qu'Alexandre va mener, traversant l'Atlantique, parcourant le dédale de New-York, pour percer les secrets d'un homme qui cache une blessure profonde. En interrogeant les acteurs de la vie de Paul, il plongera dans les contradictions et les drames de l'Amérique moderne : la mémoire et les séquelles du 11 septembre, la guerre en Irak et l'avancée implacable d'une technique déshumanisante.

  • Dessinateur de bd : un rêve ? Une angoisse ? Des copains ? Des virées en festival ? Arnaud Quéré répond à toutes ces questions et même plus en commençant par ses débuts.
    Immersion dans le monde des bulles et de l'amitié !

  • Tout est paisible au village jusqu'à ce qu'une artiste peintre s'y installe et ouvre un cours de dessin. Les paysans, peu habitués, sont intrigués. L'un deux, va espionner le cours par la fenêtre et tomber amoureux de la modèle. Petit à petit les deux mondes vont se rapprocher.

empty