Biographies / Monographies

  • L'aventure dessinée d'Edgar P. Jacobs.

    Amateur d'art antique égyptien, collectionneur d'armes en tous genres, chanteur lyrique amoureux de la scène... Avant d'être le créateur de Blake et Mortimer, Edgar P. Jacobs est un homme d'une grande curiosité, animé par des passions nombreuses qui ont toute sa vie transporté son imagination. Ainsi, à 18 ans, il se rêve davantage en chanteur d'opéra qu'en dessinateur de bande dessinée. Malgré un passage à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, il préfère considérer le dessin comme un gagne-pain et non comme une véritable vocation. Mais la guerre arrive et dans les années 1940, les Allemands exigent que le contenu de la série américaine Flash Gordon soit repris et modifié. La tache revient à Jacobs qui fournit ensuite au journal les planches de sa première série : Le Rayon U. Plus tard, il rencontre Hergé, l'assiste sur Tintin- sans jamais être crédité - et finit par créer les aventures de deux héros anglais appelés à devenir des incontournables du genre : le colonel Francis Blake et le professeur Philip Mortimer. La bande dessinée est devenue son art et son métier, mais l'histoire de Jacobs ne s'arrête pas là...

    À l'occasion de l'anniversaire de la première publication des aventures de Blake et Mortimer dans le journal Tintin il y a 75 ans, voici le portrait biographique de l'un des plus grands auteurs du Neuvième Art. François Rivière, qui s'est longuement entretenu avec le maitre de son vivant, y raconte l'artiste au travers de nombreuses et fascinantes anecdotes qui ont constitué la vie de l'auteur belge. Philippe Wurm, l'un des héritiers évidents et revendiqués de la ligne Jacobs, met en scène cette fascinante destinée « à la manière de », d'un trait fin et précis confondant de mimétisme.

    L'ouvrage se déclinera en deux éditions : Jacobs - Le rêveur d'apocalypses propose la bande dessinée complète en couleurs complétée d'un appareil critique succinct détaillant « l'homme Jacobs ». Jacobs - Le rêveur d'apocalypse - édition spéciale est l'édition luxe du même ouvrage, en noir et blanc, enrichie d'un appareil critique très dense (photographies, cartes postales, documents d'époque, notes, essais...) sur les coulisses de la création de l'oeuvre de Jacobs et les recherches effectuées par Wurm et Rivière. Car le moindre des paradoxes n'est pas que Jacobs a inventé des mondes et des voyages extraordinaires, aux quatre coins du monde et au-delà des univers connus, sans jamais quitter - ou presque - Bruxelles et ses environs...

  • L'homme qui a donné naissance à la légende de Corto Maltese est devenu à son tour une légende. Dans ce livre, peu de temps avant sa mort, il explorait les mystères de sa vie.
    Curieux mélange d'ascendances franco-anglaises, judéoespagnoles et turques, Hugo Pratt naît vénitien et s'éveille à la vie en Ethiopie où il découvre le fascisme et l'amour, apprend à dessiner et à détester le colonialisme. Dans Venise libérée, il côtoie et endosse tous les uniformes, ennemis comme alliés. A vingt-trois ans, il s'embarque pour Buenos Aires, partageant son temps entre la bande dessinée, les voyages et les extravagances mondaines. Il crée environ sept mille planches dessinées, de L'As de pique à Corto Maltese, personnage culte depuis les années 1970. De bordées en aventures, il fait plusieurs fois le tour de la planète, après Rimbaud, Stevenson, Jack London et tant d'autres amis connus et inconnus. « Ma vie a commencé bien avant que je ne vienne au monde, et j'imagine qu'elle se poursuivra sans moi longtemps après », écrit-il.
    L'autre voyage est intérieur. Expert en kabbale, initié au vaudou, découvreur de l'étrange en six ou sept langues apprises et parlées et près de vingt mille livres lus et collectionnés, Hugo Pratt est le mystérieux gentilhomme de Venise que l'on rencontre dans ce livre avec ses soeurs noires, ses cousins indiens, ses femmes, ses personnages, ses copains et la mort...

    Cette nouvelle édition, définitive, paraît trente ans après la première édition, en 1991. Elle est augmentée d'une introduction inédite et contient le chapitre dans lequel Dominique Petitfaux retrace les quatre dernières années de la vie de Hugo Pratt.

  • Hergé et la presse ; ses bandes dessinées dans les journaux du monde entier

    Geoffroy Kursner

    • Impressions nouvelles
    • 25 Novembre 2021

    C'est dans la presse que sont nées les Aventures de Tintin, il y a bientôt un siècle, puis qu'elles y ont été massivement diffusées. Dans Hergé et la presse, Geoffroy Kursner retrace en détail l'histoire chronologique des parutions des bandes dessinées d'Hergé dans les périodiques (plus de trois cents titres) imprimés aux quatre coins du monde (plus de quarante pays, dont la Grèce, l'Iran, l'Inde ou le Venezuela). Par ailleurs, l'auteur en propose une analyse sous plusieurs angles (historiques, contractuels, techniques et promotionnels) et évoque des dizaines de projets avortés et de parutions incomplètes ou inachevées. Enfin, il offre un inventaire le plus exhaustif possible des parutions avérées (pays par pays, périodique par périodique).
    L'ouvrage fourmille d'informations inédites, l'auteur ayant pu s'appuyer sur une bibliographie riche et polyglotte, diverses archives, ainsi que des collections publiques ou privées. Il est agrémenté de nombreuses illustrations, rares ou jamais vues.
    Né à Genève, Geoffroy Kursner est juriste. Passionné d'histoire et de littérature en tous genres, il est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles. Il est membre de diverses associations tintinophiles (aux quatre coins de l'Europe) et collabore régulièrement à la revue Hergé au pays des Helvètes.

  • Bretécher ; le destin de Claire

    Claire Bretécher

    • Dargaud
    • 5 Février 2021

    Elle encra définitivement la bande dessinée dans le paysage culturel, intellectuel et littéraire français. On dit qu'elle fut la meilleure sociologue du pays ; elle fut surtout une authentique génie artistique, elle inventa une langue, mis au point un style graphique extraordinaire, inspira des centaines d'auteurs, en bref : elle a tout changé. Ce livre reprend le numéro paru en juin de 'L'Obs', où elle publié les "Frustrés" et "Agrippine", augmenté de quelques hommages.

  • Le roman des Goscinny ; naissance d'un gaulois

    Catel

    • Grasset et fasquelle
    • 28 Août 2019

    Raconter René Goscinny en bande dessinée. Et lui donner la parole, au fond, pour la première fois. Tel est le projet de cet album exceptionnel. Un événement artistique. Et un livre de tendre amitié.
    Catel, célèbre dessinatrice, travaille depuis quatre ans, avec l'appui et l'amitié d'Anne Goscinny, à ce « Roman des Goscinny » - un roman graphique où tout est vrai. 320 pages magnifiques, en trichromie, où Catel nous raconte la vie de René Goscinny. Sa naissance, dans le Paris des années 20, au coeur d'une famille juive, exilée de Pologne et d'Ukraine. Son père, chimiste, fils de rabbin. Sa mère, née en Ukraine, ayant fuit les progroms. Son grand-père, imprimeur de journaux yiddish. Son grand-frère moqueur, Claude. L'enfance en Argentine, bientôt. Et les passions de René : le dessin, le rire, puis l'écriture.
    Catel nous emmène dans un voyage familial marqué par l'histoire, entre l'Amérique et l'Europe. Tandis que le jeune René cherche sa voie, lui le « paresseux contrarié », une partie de la famille meurt dans les camps d'extermination. René part à New York, frappe à toutes les portes, dessine et vit dans la pauvreté avec sa mère. A Bruxelles puis à Paris, il trouvera peu à peu sa vocation : non pas dessiner, mais écrire, scénario, sketchs, histoires. Goscinny crée, avec Uderzo, le personnage d'Astérix, qui devient très vite célèbre dans le monde entier ; mais aussi le Petit Nicolas avec Sempé. Et il est le grand scénariste de Lucky Luke et de Iznogoud.
    C'est aux portes du « célèbre village gaulois » que s'arrête le premier tome du « Roman des Goscinny » : alternant avec force et tendresse des épisodes de la vie de « René » ; et ceux racontés par sa fille Anne à son amie - donnant une vérité, une drôlerie et une émotion à ce projet fondateur.

  • L'art de Jean-Claude Mézières

    Jean-Claude Mézières

    • Dargaud
    • 24 Septembre 2021

    Des centaines de milliers de lecteurs ont depuis plus de vingt ans plébiscité Jean-Claude Mézières pour les inventions et la maîtrise graphique des aventures de Valérian agent spatio-temporel. Hors de ces albums, cet ouvrage recense les multiples collaborations qu'il a effectuées dans les domaines de la presse, de la publicité du cinéma ou du dessin animé au travers de documents inédits et époustouflants. Un véritable « livre-document » qui dévoile les différentes facettes d'un auteur prolifique et sincère.

  • Jacques Martin, le voyageur du temps

    ,

    • Casterman
    • 17 Novembre 2021

    Un ouvrage de référence, retour sur l'incroyable carrière de Jacques Martin.
    Disparu en 2010, Jacques Martin continue de captiver plusieurs générations de lecteurs. Créateur prolifique, il a marqué les plus belles pages de la bande dessinée franco-belge des Trente glorieuses avec Alix, Lefranc, Jhen ou Arno. Publié à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance, cet ouvrage de référence est une somme commentée des oeuvres et de la vie du maître. Réunissant planches inoubliables de l'histoire de la bande dessinée et illustrations jamais publiées, cette monographie s'impose comme la référence incontournable pour tous les passionnés de Jacques Martin.

  • Goscinny à New York

    Clement Lemoine

    • La deviation
    • 20 Janvier 2022

    René Goscinny est un auteur majeur du XXe siècle. Peut être l'auteur français le plus lu, par le public le plus large, et depuis les années soixante. Pourtant, à la différence de Hergé par exemple, sa vie et son travail ont suscité relativement peu de travaux approfondis. Sa vie reste mal connue et sa période new-yorkaise est entourée de flou et d'imprécision.

    Clément Lemoine a senti l'importance de la décennie décisive passée par Goscinny entre New-York et l'Europe après son enfance en Argentine. Il est entré dans le détail comme personne avant lui, tout en dégageant les lignes de force de ces années d'apprentissage.

    Cela lui permet d'étudier les pratiques professionnelles importées par Goscinny mais aussi les nombreuses traces laissées par l'Amérique dans son oeuvre : héros américains, thème du voyage en Amérique, personnages d'Américains dans les différentes séries.

  • Enki Bilal, reconstrukt ?

    ,

    • Barbier
    • 29 Octobre 2021

    RECONSTRUKT ? regroupe le matériel, en grande partie inédit, qu'Enki Bilal a produit pour son exposition du même nom à la galerie Barbier (juillet / août 2021). Comme celle-ci, cet ouvrage interroge la capacité de l'homme à se réinventer face aux pires travers de son espèce.
    Il se compose de deux parties distinctes :
    (1) INCLUSIVE HYBRIDS Sept portraits qui proposent une « reconstruktion de l'humain par l'hybridation sociale, mécanonumérotechnologique et transhumanimale... voire plus si autres affinités augmentées et (ou) régressives » (Enki Bilal).
    (2) INSIDE GUERNICA Une réflexion sur la guerre, thème obsessionnel chez l'auteur, qui réunit des cases de ses bandes dessinées, des dessins d'enfants en guerre (avec la participation de Zérane S. Girardeau, curatrice de Déflagrations au MUCEM) ainsi qu'une « interprétation-montage hybridifiée du Guernica de Pablo Picasso, avec intégration de quatre dessins d'enfants anonymes de ces sales guerres » (Enki Bilal).

  • Mirages et folies augmentées

    Philippe Druillet

    • Glenat
    • 9 Décembre 2020

    Trésors cachés.

    Créateur des mythiques aventures de Lone Sloane, Philippe Druillet est l'auteur d'une oeuvre dense et protéiforme. Si certains de ses récits ont marqué l'histoire de la bande dessinée de leur empreinte, il en est d'autres, oeuvres de jeunesse ou expérimentations artistiques, qui sont restés dans l'ombre. Les éditions Glénat qui, depuis plusieurs années, rééditent l'intégralité de l'oeuvre de Druillet dans des ouvrages de qualité, sont fières de vous proposer aujourd'hui un recueil de ces récits qui donnent à voir une facette méconnue de son talent et offrent le portrait d'une époque (Metal Hurlant, Pilote, etc.).

    On y découvre notamment le Druillet scénariste, auteur dans ce recueil de deux récits illustrés par Picotto et Bihannic, mais aussi ses travaux avec d'autres illustres auteurs de bande dessinée comme Jacques Lob ou Alexis, ainsi qu'une collaboration exceptionnelle dessinée à quatre mains avec Gotlib !

  • Tintin, Haddock et les bateaux

    Hergé

    • Casterman
    • 3 Novembre 2021
  • Comès, d'ombre et de silence

    ,

    • Casterman
    • 9 Septembre 2020

    Une monographie qui permet d'éclairer l'oeuvre de Comès à la lumière de sa personnalité.

    Lire Silence ou La Belette, c'est entrer dans un monde où l'on sent qu'auteur et création se confondent. Un monde dont le silence lui-même est une composante essentielle.

    Comprendre la personnalité de Comès, comprendre d'où il vient, aide à comprendre son art. En suivant cette intuition, Thierry Bellefroid a rencontré les témoins de l'éclosion d'un homme et de son oeuvre : amis de longue date, auteurs, éditeurs, musiciens, membres de la fratrie et de la famille, compagnes. Ce livre met en lumière l'aspect intemporel du travail de Comès, son souci de mise en avant des marginaux et ses interrogations existentielles. Le monde rural, la nature et la sorcellerie ne sont toutefois pas occultés. Son meilleur ami Hugo Pratt et ses complices du magazine (À Suivre) - José Muñoz ou François Schuiten -, permettent de comprendre, entre autres, ses influences artistiques et son traitement du noir et blanc.

  • René Goscinny ; au-delà du rire

    Aymar Du Chatenet

    • Hazan
    • 20 Septembre 2017

    La personnalité haute en couleurs de Goscinny, son parcours tout entier, méritent l'hommage que cet ouvrage et l'exposition lui rendent, en prenant en compte le caractère exceptionnel - personnel, intellectuel et artistique - d'un auteur génial, d'une créativité prolixe.  Comment et pourquoi Goscinny occupe-t-il une place si singulière, comment expliquer le succès international, toujours inégalé de ce phénomène culturel mondial, de cet auteur clé de la littérature, « de l'un des acteurs primordiaux, stratégiques, de l'avènement du neuvième art ».Si le nom de René Goscinny est présent depuis longtemps dans la culture populaire francophone, la dimension même de cette personnalité hors du commun, l'ampleur de son ½uvre et de son succès sont largement méconnues, voire sous-estimées. Pour prendre la mesure de l'½uvre et de son importance dans le monde de la bande dessinée et de la littérature contemporaine, rien ne vaut le rappel de quelques chiffres : cinq cents millions de livres et d'albums vendus dans le monde, dont deux cents millions pour pour Lucky Luke (Goscinny-Morris), trois cents vingt millions pour Astérix (Goscinny-Uderzo) et huit millions pour Le petit Nicolas (Goscinny-Sempé). Les ½uvres de Goscinny ont été traduites en cent cinquante langues, dont Astérix en cent vingt langues, Iznogoud (Goscinny-Tabary) et Lucky Luke en une quarantaine de langues. Le Petit Nicolas est aujourd'hui intégré dans les programmes scolaires. Le film d'animation et le cinéma ont rendu leurs hommages à Goscinny et à ses co-auteurs : les adaptations cinématographiques de Lucky Luke, Iznogoud ou du Petit Nicolas appartiennent à la culture populaire contemporaine. Quant à Astérix, les chiffres parlent d'eux-mêmes : ainsi Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, réalisé par Alain Chabat en 2002, a attiré plus de quatorze millions et demi de spectateurs en France.   

  • Le mystère des 7 boules de cristal

    Hergé

    • Casterman
    • 3 Novembre 2021
  • Catalogue Gibrat

    Jean-Pierre Gibrat

    • Daniel maghen
    • 17 Juin 2021
  • Hergé, Tintin et les Soviets : la naissance d'une oeuvre

    Hergé

    • Casterman
    • 3 Novembre 2021
  • Derrière le phénomène éditorial de Largo Winch, un dessinateur exceptionnel : Philippe Francq. Au cours d'un entretien fleuve, ce dernier nous raconte chaque étape de son travail, livre ses influences, ses passions, revient sur ses débuts, ses premiers pas avec « Largo Winch ». Portrait en pied d'un des plus grands raconteurs d'histoires de sa génération.

  • L'énigme Détective Conan : une affaire de styles

    Pierre-William Fregonese

    • Pix'n love
    • 29 Octobre 2021

    Découvrez la vie et l'oeuvre de Gosho Aoyama, le créateur du manga feuilleton policier à succès Detective Conan

  • Si certains auteurs sont tombés dans la marmite de la bande dessinée dès leurs plus jeunes âges, rares sont ceux qui l'ont débuté aussi tôt que François Walthéry. À 15 ans, il assiste déjà le dessinateur Mitteï, et à 17 ans, il quitte son village liégeois pour devenir le premier collaborateur de Peyo, alors dépassé par le succès grandissant des Schtroumpfs. Pendant dix années passées à Bruxelles, le jeune François Walthéry réalise bien entendu des albums qui marqueront plusieurs générations (Natacha, Les Schtroumpfs, Benoît Brisefer, Johan et Pirlouit, etc.), mais il vit surtout avec quelques-uns des plus grands auteurs de l'époque. Non seulement, il travaille avec Peyo (Les Schtroumpfs), Derib (Yakari), Gos (Le Scrameustache), Roger Leloup (Yoko Tsuno) et Marc Wasterlain (Docteur Poche), mais toutes ses sorties se déroulent auprès des figures marquantes des Éditions Dupuis: Franquin (Gaston et Spirou), Will (Tif et Tondu), Roba (Boule et Bill), Tillieux (Gil Jourdan), Yvan Delporte et les autres. Témoin privilégié de leurs soirées délurées, Walthéry revient en détails sur des moments importants, comme la création de Natacha ou le choix du repreneur de Spirou, ainsi les tours pendables que ces grands enfants se sont joués les uns aux autres. Et avec les années, l'esprit facétieux de Walthéry ne l'a jamais quitté. Il a par la suite réalisé les 400 coups dans les festivals de bande dessinée, aux côtés de Cauvin et Lambil (Les Tuniques bleues), lorsqu'il ne réunissait pas tous ses confères à la Police de Liège pour apprendre à tirer avec de vrais revolvers sur des cibles qu'ils avaient peintes. Sans oublier ses aventures avec le chanteur Renaud, ainsi que d'autres hauts faits (et méfaits) haut en couleur!

  • La carrière de Willy Lambil est un cas d'école : il entre au bureau de dessin des éditions Dupuis en 1952. Il a à peine 16 ans et la passion de la bande dessinée. Son premier travail : remplacer le lettrage français de Stanley (Hubinon/Charlier) par sa version flamande. Entré par la toute petite porte, il fera preuve d'une persévérance à toute épreuve ; au point que, 20 ans plus tard, il reprend « Les Tuniques Bleues ». Avec ces personnages - et Raoul Cauvin au scénario -, il connaîtra un succès phénoménal. À 80 ans passés, et malgré ses millions d'albums vendus, Willy Lambil est un modèle de stabilité et de fidélité, qui livre chaque année avec la même exigence un album des « Tuniques Bleues ».
    Durant presque trois ans, C. & B. Pissavy-Yvernault ont momentanément interrompu leur enquête sur La véritable histoire de Spirou, pour se pencher sur le « cas Lambil » et écouter, au fil des entretiens, le dessinateur rassembler ses souvenirs, heureux et douloureux. Lambil se livre ici avec une sincérité absolue, touchante, acceptant le difficile exercice de la remise en question. Son témoignage est précieux : il est celui d'un homme qui a réalisé ses rêves, connu un succès remarquable, et qui, pourtant, continue d'attendre quelque chose...

  • L'univers extraordinaire de Pokémon est aujourd'hui connu à travers le monde entier. Comment son créateur, Satoshi Tajiri, a-t-il réussi à imaginer un concept qui a fait rêver des générations de fans ?De la chasse aux insectes en pleine forêt à l'apparition des premiers jeux vidéo dans les salles d'arcade, découvrez la vie passionnante de ce jeune Japonais à l'imagination débordante.

    Cette biographie officielle propose de nombreux commentaires écrits par Satoshi Tajiri en personne ainsi qu'une postface de Shigeru Miyamoto, célèbre créateur des séries Super Mario Bros. et The legend of Zelda mais aussi producteur des premiers jeux Pokémon.

  • George Herriman ; une vie en noir & blanc

    Michael Tisserand

    • Les reveurs
    • 24 Août 2018

    KRAZY ! Folle entreprise, en effet, que la biographie d'un des auteurs les plus influents mais aussi les plus secrets de la bande dessinée. Influent ? Des auteurs phares comme Will Eisner, Charles Schulz, Patrick McDonnell, Bill Watterson ou Chris Ware ont abondamment commenté leur dette envers Herriman, et Krazy Kat a été classé premier, en 1999, par le Comics Journal, des 100 meilleurs comics américains du xxe siècle. Mais son rayonnement, traversant le monde des lettres et des arts, dépasse largement le cercle de la bande dessinée.

  • L'histoire d'un monde truqué

    ,

    • Casterman
    • 22 Octobre 2015

    Imaginée sur mesure par son vieux complice Benjamin Legrand (Tueur de Cafards), une aventure uchronique dans les anénes 1930 revue à la mode Steampunk.
    Dans une France de 1941 endormie au XIXè siècle (ni électricité ni pétrole, les plus grands savants mondiaux disparaissent mystérieusement. Une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques qui eux-aussi se sont volatilisés sans explication.
    Aventures, Mystères, Humour... et Vapeur !
    Le tout dans le style inimitable de Tardi : un véritable régal, qui rappelle Le Démon des glaces ou Adèle Blanc-Sec.
    Toutes les recherches de personnages et de décors, les story-boards, les ambiances dessinées par Tardi pour la production du film sont rassemblés et commentés par le scénariste, Benjamin Legrand.
    Des dizaines de dessins totalement inédits de Tardi !

empty