Croix Du Salut

  • La première paroisse d'un jeune Curé le marque pour la vie. J'ai été ordonné prêtre en 1991. A l'époque, j'étais encore aux études, mais fus nommé vicaire paroissial à Saint-Hubert du Sart-Tilman, dans les faubourgs sud de Liège. En 1995, un cancer emporta mon curé. J'avais achevé mes études et - à 32 ans - lui succédai. Ce premier volume reprend les homélies que je prononçai au cours de l'année pastorale 1995-1996 - année liturgique avec l'Evangile selon saint Matthieu à commenter(année liturgique A). Cet évangéliste insiste sur l'enseignement du Christ. Quelques homélies plus anciennes sont jointes à la collection. Le recueil débute par la prédication que je fis le jour des funérailles de mon vieux Curé.

  • La laïcité est une idée qui n'est pas si vieille, vous le verrez, mais elle se décline différemment d'un pays à l'autre (En France, elle est reprise dans la Constitution - la loi fondamentale du pays et est un humanisme politique incontournable, en Angleterre, on parlera d'humanisme mais , dans ce pays, la reine reste aussi le chef de l'Eglise anglicane et en Belgique, elle prend une dimension qui est collective, comme en France, mais aussi individuelle quand elle se réfère au libre examen - l'Université libre de Bruxelles a pour fondement le principe du libre examen...). Vous le voyez, les choses ne sont pas si simples. Elles se compliquent encore si on relève que plusieurs responsables religieux ont souvent affirmé que la laïcité s'oppose à la religion.

  • Cet ouvrage a pour but l'élaboration d'une méthodologie de lecture mystique à partir de quelques écrits spirituels. Son enjeu est d'objectiver le fonctionnement interne de la vie spirituelle en tant que source créatrice d'un langage nouveau. Ce pari est-il pascalien ? Si cela est le cas, le voilà gagné d'avance ! Nous nous proposons d'élaborer à la fois une approche et une terminologie adéquates à notre propos. De toute évidence, nous ne partons pas de rien, mais d'une source qui nous est apparue limpide et lumineuse quand nous l'avons rencontrée : le Prologue du Cantique Spirituel de Saint Jean de la Croix, rédigé en 1584, à la demande de Mère Anne de Jésus, Prieure des Carmélites Déchaussées du Monastère de Saint Joseph de Grenade. Ce point de départ peut surprendre et il y a là une heureuse surprise. Comment un mystique peut-il être considéré comme un maître en herméneutique ? A-t-il, lui-même, eu conscience de cette dimension d'un texte écrit non de son propre chef, mais en réponse à une sollicitation extérieure?

  • Tel un enquêteur minutieux, Luc s'est attaché à fonder le témoignage qu'il rend à Jésus sur des faits vérifiables. Ce commentaire pratique vise à en tirer toutes les leçons applicables pour quiconque veut être disciple de Jésus ajourd'hui! Des 4 Evangiles, Luc est celui qui présente le portrait le plus humain de Jésus. Médecin d'origine grec, Luc poursuivra son témoignage par le livre des Actes des apôtres, qui retrace le développement de la communauté chrétienne durant les 30 années qui ont suivi la mort et la résurrection de Jésus.

  • La première paroisse d'un jeune Curé le marque pour la vie. J'ai été ordonné prêtre en 1991. A l'époque, j'étais encore aux études, mais fus nommé vicaire paroissial à Saint-Hubert du Sart-Tilman, dans les faubourgs sud de Liège. En 1995, un cancer emporta mon Curé. J'avais achevé mes études et - à 32 ans - lui succédai. Ce deuxième volume reprend les homélies que je prononçai au cours de l'année pastorale 1996-1997 - année liturgique avec principalement l'Evangile selon saint Marc à commenter (année liturgique "B"). Cet Evangile est le plus court des quatre et, à bien des égards, le plus direct. Il va droit au but, en proclamant le coeur de la foi chrétienne dès la première phrase: "Commencement de l'Evangile de Jésus - Christ, Fils de Dieu".

  • La réforme liturgique issue du concile Vatican II (1962-1965) a voulu remettre la Parole de Dieu au coeur de la vie de l'Eglise catholique. Avant cette réforme les lectures de la Bible au cours de la messe, proclamées en latin, étaient moins nombreuses et moins variées. Ainsi au lieu d'un unique cycle liturgique qui reprenait chaque année les mêmes lectures, l'Eglise a instauré trois années liturgiques avec un lectionnaire non plus en latin mais dans les langues des peuples auxquels la Parole de Dieu s'adresse: A (saint Matthieu), B (saint Marc) et C (saint Luc) ; l'évangile selon saint Jean étant réparti sur les trois années. Le concile a précisé que l'homélie, connue aussi sous le nom de sermon, faisait partie intégrante de la liturgie et devait être un commentaire des textes bibliques. Vous trouverez dans ce livre les homélies qu'un prêtre diocésain a données aux fidèles de ses paroisses pour chaque dimanche et solennité de l'année liturgique C au cours de laquelle la liturgie propose une lecture quasi-continue de l'évangile selon saint Luc. Ces homélies peuvent intéresser les fidèles comme les prêtres ainsi que ceux qui veulent découvrir le christianisme.

  • Nous avons vu, dans les tomes 1 et 2 quelles réponses chrétiennes on pouvait apporter aux questions des relations de l'homme avec lui-même et avec Dieu. Ce troisième tome aborde les relations de l'homme avec ses semblables. Jésus dit au scribe (Mc 12, 28-31):"tu aimeras ton prochain comme toi-même". Nous verrons d'abord la solidarité et son lien avec l'amour. L'autorité, dans les relations interhumaines, est abordée ensuite par le biais de son origine, de son but, de son exercice, de ses limites et des modalités de son corollaire, l'obéissance. L'autorité dans la famille et dans l'Eglise est examinée. La sexualité est un facteur incontournable des relations interhumaines, alors que l'usage de la génitalité est une option de chaque individu. Les dérives du sentiment de "culpabilité/ indignité" ne peuvent être vraiment guéries qu'à l'aide du pardon, que nous étudierons alors attentivement. Enfin, l'importance de l'envie et de la jalousie dans nos relations n'est plus à démontrer, mais leur traitement est à mettre en oeuvre! Les réponses sont proposées à toute personne ouverte et de bonne volonté.

  • Et la lumiere fut

    Lifese-L

    La lumière a toujours été la manifestation de Dieu Lui-même. Dieu est lumière et Il conduit dans la lumière. Aussi longtemps que la lumière éclaire ; tous ceux qui sont des enfants de lumière seront attirés par cette lumière afin de marcher dans la lumière et avec cette lumière. Les enfants de la lumière ne peuvent pas combattre la lumière. Même s'ils ont été retenus dans les ténèbres ; lorsque la lumière brille, ils reconnaissent la lumière et s'alignent pour marcher conformément à la lumière reçue. « Ta Parole est une lumière sur mon sentier et une lampe à mes pieds ».Dieu sépare toujours la lumière avec les ténèbres. Les fausses interprétations de la Parole de Dieu apportent la confusion et plongent le peuple de Dieu dans les ténèbres, dans les dogmes et les crédos. Elles emprisonnent les âmes mais la révélation de la Parole de Dieu éclaire et donne de l'intelligence. Le Seigneur Jésus-Christ est la Tête de son Eglise, Il est le seul qui doit conduire son peuple. Tous ceux qui ont été avant Lui, Moïse et les prophètes n'ont été que des types, c'était en attendant qu'Il vienne. Jésus-Christ notre Seigneur est la manifestation du Dieu invisible dans la chaire humaine

  • Abbé Armand Jean Le Bouthillier de Rancé était le grand réformateur des Cisterciens de la observance stricte - OCSO - les trappistes. À côté de sa conversion courageuse dans son propre conduite de vie de, ses nombreuses publications verbales et écrites traitent la foi, la vie des religieux et des questions théologiques. Il touche aux côtés les plus internes des relations vis-à-vis de Dieu. On lui croit volontairement à cause du changement dans sa vie personnelle de l'étape de l'homme de vie riche au moine ascétique avant tous les yeux. Les Trappistes - cent années plus tard - ont survécu seuls de tous les ordres aux poursuites napoléoniennes au base de son esprit. Quelques disent, la vie occidentale totale des ordres religieux n'existerait déjà plus depuis des siècles sans l'influence de Rancé. Ce tome contient les chapitres I à XV : Institution - Origine - Manières de Vie - Perfection - Moyens - Amour de Dieu - Supérieurs - Charité - Prière - Pénitence - Mort - Jugements - Componction ; et le privilège du Roi Louis XIV. Il y a un autre tome (II) dans cette publication qui contient les Chapitres XVI à XXIII.

  • La parabole (gr:comparaison) est un genre littéraire judéo-palestinien qui utilise des éléments de la vie quotidienne pour illustrer et rendre concrets des enseignements de doctrine au travers de récits. Jésus usa de ce procédé dans les 47 paraboles rapportées dans les Evangiles. L'auteur des "Paraboles de la nature" entraîne le lecteur à la découverte de quatre domaines qu'il étudie avec minutie et dont il tire de nombreux enseignements spirituels étayés par les textes bibliques. La parabole de l'aigle, la plus courte, conduit à la découverte de Dieu dans sa dimension de Père. La parabole de la ruche entraîne le lecteur au coeur de ce qui anime la vie communautaire des églises locales. Celle des racines, d'une grande richesse, permet de découvrir les fondements de la foi chrétienne. Enfin, l'analyse de la vision ouvre des perspectives sur les moyens de se prémunir contre les défauts de la vision spirituelle autrement dit du manque de sagesse et de clairvoyance.

  • En eau profonde

    Binzouli E J J.

    Il a été constaté au fil des temps que le rôle d'équilibre et de salut que devraient jouer les élus de Dieu dans ce monde, n'impacte plus et n'arrive plus à susciter une adoration digne à Dieu. Or la Bible déclare expressément dans le Livre de Matthieu 5: 13-16, que l'Église de Dieu est le sel de la terre et la lumière du monde. Pourquoi ce contraste y est maintenant ? Où est passé le zèle des héros de la foi pour apporter la révélation qui éclairera le monde à nouveau ? L'auteur brosse dans son ouvrage « EN EAU PROFONDE » les aspects (la conviction, l'amour, la justice et le brisement) qui parfois semblent être moins importants, mais qui en réalité constituent les éléments pouvant permettre aux élus de Dieu, d'apporter un témoignage de la Bonne Nouvelle qu'ils ont reçu de Christ, et qui deviendra une source d'inspiration et de louanges pour les hommes à l'honneur de l'Éternel Dieu. Ainsi donc,la thématique telle que présentée dans cet ouvrage « EN EAU PROFONDE » aidera l'Église de Dieu et particulièrement ses élus à pouvoir entrer dans la profondeur de la révélation émanant de la parole de Dieu et son onction.

  • «Entrez par la porte étroite. Large est la porte et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux ceux qui s'y engagent; combien étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux ceux qui le trouvent.» Nous dit le Seigneur dans Matthieu 7.13. Lorsque nous sommes lasses de notre vie mauvaise, et que nous décidons de prendre le chemin de Dieu, il y a une question à laquelle nous nous heurtons: à quelle communauté ou Eglise, ou encore religion appartenir? La Seule communauté, Eglise ou religion à appartenir est Jésus-Christ: visiter les veuves et les orphelins dans leurs détrresses, se garder des souillures du monde; bref aimer son prochain comme soi-même; c'est la seule religion, Eglise ou communauté que Dieu connait: ceux qui vivent en Son Fils par l'Esprit-Saint. En déhors de ça, toutes les religions sont fausses, et ne vous amèneront pas à la véritable connaissance et l'amour du Christ, sinon à l'esclavage de la loi, de leurs lois: des préceptes humains. Par la grâce de Dieu notre Père, j'ai écris ce livre pour parfaire mon oeuvre: amener et affermir mes frères en Jésus-Christ, Seul Chemin du Salut. Que Dieu bénisse cette modeste oeuvre, Amen.

  • Quatre bénédictions presque irréels, tellement qu'elles sont rares ici-bas : abondance, paix, fécondité et présence de Dieu. Israël les a si peu connues. Non pas que Dieu soit chiche, mais elles sont des conséquences, conditionnées par un comportement choisi. Le Nouveau Testament les met dans un cadre futur, Apocalypses 21.3, 4. Donc on naît pour souffrir ? Déjà l'Ancien Testament sait qu'on pourrait être tenté de croire que ce que Dieu promet ne marche pas, Malachie 3.14-19 : Servir Dieu, cela ne sert à rien. Nous avons gardé ses commandements.Nous avons fait devant lui des cérémonies de deuil, mais pour rien ! Nous le voyons maintenant : les gens heureux, ce sont les orgueilleux. Et tout réussit à ceux qui font le mal. Même s'ils provoquent Dieu, ils s'en tirent toujours ! Alors ceux qui respectent le Seigneur se sont parlé les uns aux autres.Le Seigneur les a écoutés avec attention. On a écrit devant lui les noms de ceux qui le respectent et qui l'honorent. Ensuite, le Seigneur de l'univers a dit : Le jour où j'agirai, ils seront pour moi comme un trésor personnel.

  • La parabole (gr:comparaison) est un genre littéraire judéo-palestinien qui utilise les éléments de la vie quotidienne pour illustrer et rendre concrets des enseignements de doctrine au travers de récits. Jésus usa de ce procédé dans les 47 paraboles rapportées dans les Evangiles. L'auteur des "Paraboles de la nature" entraîne le lecteur à la découverte de quatre domaines qu'il étudie avec minutie et dont il tire de nombreux enseignements spirituels étayés par des textes bibliques. La parabole de l'aigle, la plus courte, conduit à la découverte de Dieu dans sa dimension de Père. La parabole de la ruche introduit le lecteur au coeur de ce qui anime la vie communautaire des églises locales. Celle des racines, d'une grande richesse, permet de découvrir les fondements de la vie chrétienne. Enfin, l'analyse de la vision ouvre des perspectives sur les moyens de se prémunir contre les défauts de la vision spirituelle, autrement dit, du manque de sagesse et de clairvoyance.

  • Lorsque tombe le Voile, le Saint des saints se dévoile à ceux qui se trouvent dans le lieu saint.La mort symbolique du Seigneur a levé le Voile qui nous empêchait d'appréhender à juste titre le plan divin.A travers cet ouvrage, vous êtes emmenés à transcender par le biais de ses huit parties et seize chapitres, les obstacles tendus par le conformisme et l'obscurantisme traditionnels faisant obstruction de percevoir les trois jours fondamentaux qui sont exposés dans l'Apocalypse.De la révélation du Seigneur à Jean à la révélation des fils de Dieu, vous trouverez un cheminement spirituel et rationnel rendu possible par le truchement de l'ouverture de sept sceaux.Les vingt-deux chapitres de l'Apocalypse sont linéarisés, décortiqués et condensés dans trois jours prophétiques, également cités dans le livre de Daniel, au bout desquels le Seigneur relève glorieusement son peuple élu avant la fondation du monde."Au-delà du Voile" donne encore une lueur d'espérance et de la persévérance à tous les chrétiens authentiques qui s'attendent à l'Avènement du Seigneur. "Au-delà du Voile se veut une grille de lecture eschatologique pour tous.

  • Ce volume offre toutes les homélies pour l'année liturgique A, y compris les fêtes dont les Lectures sont communes aux années A, B et C. Il est complété par des indices fort utiles (index des évangiles commentés, index alphabétique des épisodes évangéliques, index de thèmes théologiques, index liturgique). L'année C est déjà parue (aux mêmes éditions, en 2012). L'ouvrage peut servir aux prêtres pour préparer leurs homélies bien sur, aux équipes liturgiques pour préparer les célébrations, mais aussi aux fidèles pour se préparer aux célébrations ou pour se donner un support de réflexion biblique personnelle ou en groupe dans le rythme liturgique de l'Eglise. Les évangiles de l'année A permettent une lecture suivie (facilitée par l'index I) de l'évangile de Matthieu.

  • Ce livre est un guide de prière qui donne des conseils pratiques pour mieux réussir une prière quotidienne faite à la maison dans « la chambre secrète » selon Matthieu 6:6. Une prière exaucée passe nécessairement par la sanctification, la justification, le jeune et la prière du croyant. Dans ce processus, le péché et la sorcellerie à travers les rêves impurs constituent des obstacles à la prière exaucée. Par la foi vous parvenez à vaincre le péché tandis que par le jeune et la prière vous arrivez à détruire les oeuvres de la sorcellerie qui se manifestent par les rêves impurs. Vous découvrirez également dans ce livre que la prière qui transforme l'homme est celle qui est faite dans « la chambre secrète » entre 24 et 3 heures. La prière faite à l'église quant à elle accompli l'homme. Dieu vous transforme d'abord dans « la chambre secrète » et Christ vous accompli à l'église. Que le Dieu de grâce, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ vous transmette la bénédiction à travers la lecture de ce livre !

  • Ce livre est un récit de vie, retraçant des faits et des évènements marquants, des relations et des rencontres précieuses, des expériences et des émotions fortes, sous la conduite du Souffle de vie éternel, instillant ses multiples parfums. Il est aussi le témoignage étonnant d'une vie transformée, tout à la fois de façon miraculeuse et progressive, puissante et douce. En somme, l'expression de la grâce divine, à l'oeuvre ici-bas, inspirant et conduisant une vie d'homme vers un destin merveilleux qui se dessine au fil des jours, des mois et des années. Un récit autobiographique en quatorze volets, tout aussi passionnants les uns que les autres, avec une légère touche poétique.

  • La construction des rapports parents/enfants doit reposer sur une fondation solide en vue de l'entretien d'une saine relation. Pour cela, la responsabilité parentale doit s'exercer sous l'autorité divine avec d'importants corollaires (obligations de soin, d'enseignement, de vigilance, de conseil...). Les références fondatrices et constructives au père et à la mère s'accompagnent d'une notion hétéroclite d'enfant articulée autour de l'ordre de naissance, du sexe, de l'étape d'évolution, du lien de parenté, de la légitimité ou non et de la nature de la filiation. Face aux obligations parentales, les enfants n'ont pas que des droits. Ils ont une contrepartie à leur charge (obéissance, honneur, écoute...). Le foyer met en relief une cohabitation intergénérationnelle dont les principes de base intègrent une régulation interne des relations réciproques et le respect de l'autorité dont l'essence résulte du don de vie, définition biblique de l'amour. C'est avec un grand intérêt que Dieu examine les coeurs des parents et des enfants. Au surplus, la question de la procréation artificielle sera abordée notamment eu égard aux dynamiques d'adultère, d'actes post-mortem et d'homoparentalité.

  • Dans ce recueil, l'auteur voudrait exprimer avec beaucoup d'humilité ses sentiments à travers les vers et les rimes louables de la formidable et de la plus grande rencontre de l'amour de sa vie. Et son âme dans toute sa profondeur s'est liée à ce merveilleux amour si profond, si vrai, si sincère, si beau,si parfait et si riche en partage incroyablement extraordinaire. Oh! Quel beau Nom! Celui de Jésus-Christ, Emmanuel, le Sauveur de l'humanité, le Maître du Salut. Il est toujours très ému dans son coeur pour cet homme qui a tourné complètement la page la plus sombre de son histoire. Pour cela, il voudrait aussi le montrer aux personnes qui n'ont pas encore connu ce grand amour de se laisser emporter par lui, de l'accepter sans hésitation aucune, ainsi leurs vies déborderont de joie.

  • Le témoignage d'une vie de catholique Romain qui, de rendez-vous en rendez-vous, fictifs bien sur, inventorie les pensées que sa foi lui impose, à moins que ce ne soit propose, en matière de morale sexuelle - une vie de l'esprit et qui se livre à ses convulsions jusqu'à finalement se plonger dans le bain révélateur de la bible. En attendant une suite de nouveaux rendez-vous où il nous fera part de ses réactions, ce premier volume se termine par quelques poèmes, comme autant d'éclaboussures.

  • Nos rendez-vous se poursuivent. Après ceux « de l'indissolubilité au partage » et toujours en suivant le même fil conducteur qui est celui de la morale sexuelle revisitée par la foi. Cette fois nous avons lu la bible mais aussi notre catéchisme, nous sommes donc plus aguerris aux démonstrations et explorerons les résonances du péché (qui dit morale...) irons du côté d'Adam et Eve, de la femme adultère, de Rome, rencontrerons un confesseur, un évêque (pour parler du couple que formèrent les parents de Jésus et de ses particularités), un docteur de l'église ... Pour finalement nous recentrer sur nous-même et compléter notre opinion autant que notre formation qui ne sont plus tout à fait celles d'un néophyte vu qu'à l'imitation de Jésus-Christ, l'auteur se met à parler parfois avec autorité : de fait, il en est d'une certaine expérience de la vie qu'elle n'est pas étrangère à la théologie. Quelques poème clôtureront ce second volet en s'efforçant de l'illustrer intelligemment et pour augurer d'une habitude.

  • Ce trosième volet est introduit par une étude que l'on pourrait dire être psycho-sociologique d'une faille dans la personne morale de l'Eglise missionnaire. Ensuite, les idées des précédents opus se trouveront rassemblées, pour la plupart successivement confrontées aux oeuvres de Saint Thomas d'Aquin, Saint Augustin, Saint Paul et, encore une fois, Saint François de Salles, avec toujours la morale sexuelle pour fil conducteur. Cette confrontation leur permettra de franchir une nouvelle étape dans la crédibilité, mais avec un style où prédominera un humour subtil et discret, aux tons pas toujours sombres. Colères, mépris, haines (du péché...!), dépits, angoisses, bouderies et sarcasmes de la jeunesse sont ici dilués dans la patience et l'indulgence qu'apportent les années. Le plan de l'oeuvre et sa cohérence interne apparaissent enfin. Il sera temps alors de conclure en faisant acte de foi, car la dernière partie de cette tétralogie sera non pas une suite, mais un « répons », que quelques poèmes en fin annoncent.

  • « Le dogme catholique est assiégé, sommé de lâcher ses secrets. Ses responsables sont en ligne de mire. Des escarmouches éclatent, où il sera entre autres question du lien sacré et indissoluble du mariage, mais surtout de l'amour ; et aussi des mystères que le dogme a définis : de l'eucharistie, de Marie, du péché, de la foi, de la grâce et de la raison. Religion et spiritualité ne pourront plus s'éviter, chacune va devoir sortir de sa tranchée, se mettre en danger. Un tremblement de ciel. » De cette tentative pour résumer une trilogie dont ici appartient le réponds pour en faire une tétralogie, ce dernier s'écartera. Point de tentatives pour convaincre, mais des élans, des enthousiasmes et des déceptions. Le poids de la vie et de ses tribulations. Notre fer de lance n'est plus la vérité, la justice ou la bonté, mais la joie. Celle emmanchée, celle espérée, mais celle encore qui peut être brisée et (autant prévenir) qui le sera. Avec toujours en toile de fond la morale sexuelle mais immergée dans le vécu. Et c'est pourquoi cet écho s'enclavera d'une histoire, à moins que ce ne soit le contraire. Celle qui commençait et finissait la trilogie, qui d'autres fois y affleurait.

empty